tignes pour tous
tignes pour tous

Composition de la commission finance & budget

 Jean Christophe Vitale 

-         Serge Revial 

-         Maud Valla 

-         Lucy Miller 

-         Serge Guignard 

-         Geneviève Extrassiaz Alvarez

-         Cindy Charlon 

-         Laurence Fontaine

 

Finance de la commune, où en sommes nous ?

Le Débat d'orientation budgétaire a été présenté le 27 fevrier 2017, retrouvez ci-après les élèments essentiels

 

Contexte économique et financier :

  • Baisse de la Dotation Générale Financière de la part de l’Etat
  • Hausse du FPIC : prélèvement sur les recettes de la commune afin de financer les communes « pauvres »

 

  • La DGF passe de 1.8 M€ en 2012 à 396 449 e en 2017, tandis que le FPIC passe de 77 M€ en 2012 à 641 M€ en 2017

 

  • Au global, les prélèvements sur les recettes passent de 77 M€ en 2012 à 1,05 M€ en 2017. Le Prélèvement FPIC : cumul prévisionnel de 3.9M€ de 2013 à 2020

 

Analyse de la santé financière de la commune :

  • Sur la période 2012 – 2016, l’évolution moyenne a été de 1.02% pour les recettes et +2.09 % pour les dépenses.
  • Un niveau d’épargne brute (recettes réelles de fonctionnement – charges réelles avec les intérêts de la dette) qui passe de 5.89 M€ en 2012 à 4.11 M€ en 2016, après 3.49 M € en 2015.
  • Un ratio d’équilibre proche du seuil d’alerte. Ce ratio mesure le taux de couvertures des dépenses obligatoires par les recettes.
  • Une capacité d’investissement à 1.79 M€ en 2016 (2.18 M€ en 2012)
  • Gestion de la dette :
    • Au 31/12/2016, la dette de la ville s’élève à 46.6M€
      • Parking : 16.9 M€
      • Lagon : 1.4 M€
      • Budget principal : 28.3M€

A noter que en 2016, la commune a bénéficié de :

  • Versement supplémentaire de 250 000 € de la part de la régie électrique
  • Un rattrapage sur le versement de la taxe sur les remontées mécaniques

Perspectives :

  • Hausse des impôts directs de 12.75 M€ en 2016 à 13.36 m€ en 2019 (+ 5%). Hausse dues principalement au dynamisme des bases du fait des projets UTN (Rocher Blanc, Boisses, Val Claret)
  • Les recettes passent de 10.4 M€ en 2016 à 11M€ en 2019
  • Les dépensent de fonctionnement passent de 18.3 M€ en 2016 à 18.5 M€ en 2019
    • Les dépenses de personnel (budget principale) passent de 4.4 M€ en 2016 à 4.8 m€ en 2019
    • Les subventions (TD office, TD sports et loisirs, TD lagon)  se stabilisent

Conclusion :

  • Absence de marge de manœuvre
  • Un équilibre précaire qui repose sur la cession d’actifs par la commune et sur les recettes engendrées par les projets « immobilier » (UTN)
  • Les investissements futurs sont financés pour une large part par les cessions d’actifs de la commune)…On finance le long terme par du court terme !
  • Une évolution préoccupante des charges par rapport aux recettes  
  • Un manque de visibilité sur le budget parking

 

Présentation D.O.B 2017 VF COMM.pdf
Document Adobe Acrobat [2.2 MB]

Nos synthèses précédentes

synthèse finance Tignes Pour Tous mai 20[...]
Document Adobe Acrobat [468.3 KB]

Etat des lieux: extrait

 

- Budget de fonctionnement: 22.9 millions d'euros,

- Budget d'investissement: 4.1 millions deuros,

- Contexte économique: hausse des prélèvements et baisse des contributions de l'Etat. La perte de recette cumulée est estimée à 1.9 millions d'euros entre 2011 et 2017,

- forte hausse de l'annuité de la dette (remboursement et paiement des intérets des emprunts). La dette s'élève à 15 000 € par habitant à Tignes contre par exemple 1800 € par habitant en Savoie. Elle a augmenté de 49 % entre 2008 et 2012,

- prospective financière 2015 et suivante:Les choix reposent essentiellement sur la vente de foncier appartenant à la commune et sur une économie de 50% sur les investissements courants (entretien de la station). Ces solutions sont ponctuelles, aléatoires et dangereuses pour l'avenir. Nous devons avoir le courage de réduire les budgets de fonctionnements et envisager des baisses de subventions allouées aux différentes structures.

 

 

 

DOB mars 2015

1503_DOB_commune (4).pdf
Document Adobe Acrobat [1.7 MB]

Le débat d'orientation budgétaire a eu lieu lors du conseil municipal du 19 mars 2015.

 

Extrait, éléments d'analyse retrospective

- Baisse des concours financiers de l'Etat ( la perte de recette cumulée entre 2011 et 2017 est évaluée à 1.9 M€)

- 40% de nos charges correspondent à des versements de subventions avec en particulier une hausse des subventions à Tignes Développement de 23.6% entre 2011 et 2015

- une annuité de la dette constante et élevée jusqu'en 2020 (environ 3.4 M€ par an)

 

Extrait, éléments de prospective:

- un plan d'investissement conditionné par des recettes de cessions foncières (donc aléatoires)

- des investissements courants divisés par 2 entre 2015 et les années suivantes (3.2 M€ en 2015 contre 1.5M€ en  2016 et suivante). Il s'agit là de l'entretien courant de la station, voirie par exemple.

- Nécessité de faire des économies significatives sur les charges courantes et/ou developpement de recettes courantes afin de maintenir notre capacité financière. Nous devons développer notre capacité financière de 1M€ par an dès 2016 jusqu'à 1.60M€ en 2019.

- une reflexion doit avoir lieu sur l'organisation des services (en interne et au niveau de l'interco)

Intercommunalité: les enjeux

Le 17 juin, Laurence et Capucine se sont rendues à une présentation de la société Cométe. Sujet: Quel avenir entre Communes et Intercommunalités ?

Fomation comete_reformes et finances des[...]
Document Adobe Acrobat [2.8 MB]
Fomation comete_intercommunalité et mutu[...]
Document Adobe Acrobat [623.1 KB]

Actualités juillet 2017

Batiment multifonctionnel, skiline et commission communication: état des lieux

Rapport de la chambre régionale des comptes Régie des pistes

une total dépendance financière par raport à la STGM, des situations potentiels de conflit d'intérêt, une masse salariale en forte progression, une diminution des prestations notamment dammage...Encore un rapport qui pose question !

 

Rapport de la chambre régionale des comptes: Tignes Développement

une situation financière dégradée et en forte dépendance par rapport à la commune, une masse salariale non maitrisée, des DSP qui ne respectent pas les règles de mise en concurrence...le rapport est édifiant !

Rapport de la chambre régionale des Comptes: Commune

Conflit d'interêt, finance à la derive, urbanisme, STGM..

 

Si nous sommes satisfaits de constater que nombre de nos remarques et préconisations lors de la campagne électorale sont reprises par le rapport, il n’en demeure pas moins que la tâche est lourde pour remettre de l’ordre dans les affaires communales. 

 

 

Finance, où en sommes nous ?

Les clés pour comprendre le fonctionnement économique de la commune et débat d'orientation budgétaire (DOB) présenté lors du conseil municipal du 27 fevrier 2017

Projet crèche

Newsletter n°8, CrècheTous les élèments sur le projet et pourquoi nous sommes contre...voir la news du 14 juillet 2016

 

Conseil municipal du 4 mai 2016

Nombreuses questions sur les Délégations de services publics, les comptes rendus annuels d'activité de TD, le projet "Crèche"...

Voir la news

Budget de la commune 2016

Budget de la Commune, pourquoi nous votons contre le budget Parking lors du conseil municipal du 23 mars 2016...

Tous les élèments dans la news

 

Unités touristiques nouvelles

Projet "Pramecou" et projet "Rocher Blanc".

Une présentation a été faite aux élus le 3 décembre 2015, et présentée en Conseil Munipale le 10 décembre 2015 : nos reflexions

 

Tignes, modèle économique

Présenté le jeudi 26 mars 2015 en   Comité Touristique, par  Carole Genevray de la société Cométe: le résumé

Hôtels, quelle qualification ?

Devant la triche qui consiste à  dénommer hôtel  des établissements dont la destination finale se transforme en résidence de tourisme, nous avons écrit à Monsieur le secrétaire d'état au Tourisme.

 

Retrouvez le texte du courrier dans la page urbanisme !

La Crèche

Etait à l'ordre du jour du Conseil Municipal du 25 fevrier 2015, le projet de crèche à destination des Tignards et de notre clientèle, projet auquel nous sommes particulièrement attaché, et qui était un des projets important de notre programme électoral

 

Monsieur le maire ayant refusé d'ajouter l'étude du lieu d'implantation dans l'appel d'offre, nous nous sommes prononcés contre le projet,

 

D'autres solutions existent et qui permettent de préserver  la promenade du Rosset de la spéculation immobilière. 

 

Retrouvez le courrier et les résultats de l'enquête publique